Élite 378

Érigés à l'extérieur de la Basse-Ville et de la protection du Dôme, ils sont un curieux mélange de cahutes sommaires et de bâtisses tout à fait décentes. Ils sont nommés ainsi à cause de l'enchevêtrement des maisons, et parce que les habitants y sont peu nantis.

Élite 378

Messagepar Archélas Ages » 31 Juil 2012, 17:33

« Ça appartient à l'Escadron votre machin, c'est marqué dessus. »

L'homme qui venait de parler – la soixantaine et une cigarette éteinte pendant au bord des lèvres comme si elle y était collée – leva un regard indéfinissable vers Archélas. On pouvait y lire tour à tour une certaine ironie, puis de la méfiance, et enfin comme tous ceux que le soldat avait interrogés jusque là, une contrariété non dissimulée. Manifestement, les Atlantes n'aimaient pas trop l'Escadron... et de ce qu'Archélas pouvait en voir, ils aimaient encore moins ceux qui posaient des questions sur un objet leur appartenant.

« Je serais vous je ferais attention avec ce genre de truc. Ils perdent jamais vraiment leurs affaires là-haut. Fit-il en désignant la tour blanche de Neobabel du menton. Enfin vous faites bien ce que vous voulez hein, mais à votre place j'essaierais pas de revendre un de leurs gadgets.
_ Je n'ai pas l'intention de le revendre. Je veux juste savoir ce que c'est.
_ Bah demandez directement à son propriétaire... Ah ah ah !
_ Excusez-moi, je ne comprends pas.
_ M'étonne pas.
Ricana le vieil homme. Mais si vous avez ce machin, c'est que son propriétaire n'est plus de ce monde. C'était quoi son nom ?
_ Je ne sais pas.
_ C'est marqué dessus, bon sang ! »


Comme s'il prenait de l'assurance en réalisant que son interlocuteur venait d'une peuplade de demeurés, l'homme gratta une allumette et la porta à l'extrémité de sa cigarette, les mains en coupole pour protéger la flamme du vent. Secouant brièvement le petit bâtonnet pour l'éteindre, il releva la tête et exhala sa première bouffée comme s'il savourait le mets le plus délicieux qui soit. Archélas, lui, toussa brièvement et recula d'un pas, gêné par la fumée. Le vieil homme esquissa un sourire, satisfait de s'être dégotté un pauvre hère à faire proprement chier. Les gens un peu perdus avaient souvent un seuil de tolérance plus élevé que celui du commun des mortels. Un plaisir sans cesse renouvelé à humilier gratuitement.

« Il est juste écrit Élite 378.
_ Pouah !
Cracha aussitôt cheveux gris d'un air de dégoût. Les chiffres, c'est pour les Mechanimae.
_ Qu'est-ce que c'est ? »


Mais en guise de réponse, encore une fois, Archélas n'eut droit qu'à un regard méprisant le détaillant des pieds à la tête. D'où sortait-il, celui-là, pour ne pas connaître les Mechanimae ? D'un bled où on s'habillait encore en collants et où on se déplaçait à cheval, vu sa tête. Et ils ne devaient pas avoir l'eau courante non-plus...

« Laissez tomber... vous n'avez qu'à balancer ça aux ordures et déguerpir avant que l'Escadron vous tombe dessus. Et croyez-moi, ils vous tomberont dessus. » Affirma-t-il avec un sourire narquois.

Archélas se contenta de hocher la tête et se força à remercier son interlocuteur pour ces quelques renseignements. Rempochant l'objet sur lequel il enquêtait – et qui ne lui portait décidément pas chance – il s'éloigna à pas lourds. Définitivement, il détestait cette ville autant que ses habitants ! À moitié perdu dans les ruelles improbables des Ghettos, il continua pourtant son chemin, hésitant à déranger encore qui que ce soit pour leur demander des informations sur l'objet qu'il transportait. Et quel objet !


Image


Quelques temps plus tôt, le lieutenant avait été convoqué par l'un de ses supérieurs, directement au palais. Le colonel Jiloh – réputé pour son arrogance autant que pour sa cruauté – avait mis la main sur un objet des plus étrange. Ramassé au pied du puits à souhaits d'Ephtéria, il avait été étudié de près par une quantité impressionnantes de scientifiques du nord, sans le moindre succès. De trois centimètres sur cinq, épais d'à peine un seul, il comportait de rares boutons à l'utilité sibylline et surtout cette inscription mystérieuse : « Neobabel Escadron Élite 378 ».

Aussi, puisque les esprits les plus brillants étaient demeurés incapables de découvrir l'usage de l'objet, il avait été demandé à Archélas de mener l'enquête. D'une part parce que les ordres étaient de lui confier les missions les plus stupides du royaume – particulièrement celles susceptibles de l'éloigner de son épouse – et d'autre part parce qu'il était le seul à avoir vu cette fameuse « Neobabel » dont il était question sur le boîtier. Boîtier qui n'était rien de moins que la balise de détresse d'un certain Neythen N., Élite Mechanima répertorié sous le numéro de série 378. Malheureusement – et pour des raisons évidentes – il avait été impossible pour les autorités du nord de deviner cette information, et le lieutenant Ages s'était imposé comme leur meilleur atout – pour ne pas dire leur cobaye préféré...


Image


Archélas soupira. Appuyé contre un poteau télégraphique, il observait la balise et jouait à la faire jongler entre ses doigts, espérant sans-doute que son utilité lui apparaitrait comme par enchantement. Ceithli lui manquait. Il ne l'avait pas revue depuis de longs mois maintenant, et il espérait qu'elle allait bien. Peut-être devrait-il lui écrire ? Stoppant le mouvement de l'objet d'un geste sec, il s'amusa à appuyer sur tous les boutons en essayant différentes combinaisons. Parfois, une petite diode s'allumait sur le côté. Parfois il ne se passait rien du tout. Et puis, à quoi cela avancerait-il ses supérieurs de savoir à quoi cette chose pouvait servir ?

« T'es de l'Escadron monsieur ?
_ Euh... non... »
Sursauta Archélas.

Un gamin d'une dizaine d'années le fixait avec un mélange de curiosité et d'admiration, bien que la réponse du soldat sembla le décevoir un peu.

« Ah... je croyais. T'es habillé comme un soldat c'est pour ça.
_ C'est parce que je suis soldat. Mais pas ici.
_ Où ça ?
_ Très loin au nord.
_ Oh !!!
S'exclama l'enfant avec un regain d'intérêt. C'est vrai qu'au nord les filles elles portent des graaandes robes pleines de dentelles ?
_ C'est vrai, pour la plupart...
Sourit Archélas en repensant à Ceithli.
_ Et c'est vrai que vous avez des carrosses avec des chevaux ? Et que vous avez pas de douche ? Et que vous lavez vos affaires dans des grandes piscines ? C'est vrai que vous avez même pas le téléphone ? Et la télé ? Et internet ? »

Le soldat ouvrit la bouche, pris au dépourvu par la complexité des questions autant que par leur quantité. Pour la première fois peut-être, il expérimentait ce qu'il faisait parfois subir à sa compagne lorsqu'il la harcelait de questions. Pire encore, un attroupement de gamins curieux ne tarda pas à se former autour de lui, tous avides de savoir comment faisaient les chevaliers pour entrer dans leur armure...


Je te laisse choisir :
  • Shell traînait dans le coin et elle a entendu la conversation d'Archélas
  • les questions d'Archélas ont attiré l'attention de l'Escadron qui t'ont envoyé à sa rencontre
  • en jouant avec la balise, Archélas l'a activée et Haine étant trop occupé à se faire réparer après sa mission, on te demande d'aller la chercher
  • n'importe quoi d'autre qui te passe par la tête

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Élite 378

Messagepar Shell Covald » 31 Juil 2012, 20:24

Bon nombre de membres de l'Escadron se jugeaient trop importants pour accepter les basses besognes. Shell devait être l'une des rares à apprécier son travail, même si elle s'attelait à rembourser sa dette, ce n'était pas dans le but d'être libre par la suite, juste que depuis son accident, elle préférait éviter de demeurer à ne rien faire, aussi dès qu'une mission se présentait à elle, elle la prenait.

Aux dernières nouvelles, on parlait d'un homme étrange, un soldat du Nord d'après sa tenue. Celui-ci poserait des questions étranges vis à vis de l'Escadron et également à propos d'une étrange machine! Les règles étaient pourtant claires, les accessoires et équipements de Neobabel ne doivent jamais atterrir aux mains des barbares du Nord! Ces hommes de Néandertal même pas fichu d'avoir l'eau courante ne devaient pas avoir accès à ce genre de technologie sous peine de voir débarquer un troupeau d'abrutis armés de flèches et de cailloux pour venir s'effondrer sur le Dôme de la Basse Ville!

Non, ils étaient bien ici, et ils ne devaient pas prendre le risque de se mettre le reste de Nideyle à dos! Les consignes étaient pourtant claires, mais il y avait toujours un abruti pour l'oublier! Le crétin d'aujourd'hui, Shell ignorait encore de qui il s'agissait. On lui avait signalé un certain nombre de balises qui auraient disparu malgré les consignes de prudence, il y avait aussi des armes qui avaient été perdues, grenades, détecteurs ou autres gadgets hors de prix! Aussi, il lui était impossible de savoir de quel objet ce soldat du Nord avait pris possession.

Elle avait été quelques fois dans les villes du Nord, alors peut être est-ce pour cela qu'elle ne semblait pas si blasée à l'idée de rechercher cet homme, bien qu'elle aurait préféré éviter les Ghettos. Elle avait du empêcher son équipe de venir, car il aurait été des plus probables que son orphe renard se serait carapaté dans un taudis pour perdre sa solde à coups de cartes une fois de plus, aussi elle l'avait laissé sous bonne garde des autres. Ainsi elle était seule. Histoire de profiter de l'occasion, on lui avait filé une liste de balises à retrouver aussi et elle disposait d'un traceur afin de les retrouver, mais de toute évidence, elles étaient perdues dans des trous tout aussi perdu de Nideyle, et elle devait se rendre à l'animalerie pour se trouver une monture plus discrète que son habituelle moto, car malheureusement elles semblaient se trouver dans des endroits où son engin ne passerait pas.

Au bout d'un moment, elle remarqua un attroupement étrange et s'approcha, elle ne put s'empêcher d'esquisser un sourire alors qu'elle trouvait enfin celui qu'elle était venu chercher, le soldat du Nord. Il était entouré par tout un tas d'enfant qui lui posaient pleins de question, et rapidement, elle allait devoir jouer de son pouvoir de dissuasion pour les faire partir rapidement. Sa voix devint forte, elle portait déjà une tenue adaptée au royaume du Nord, mais qui passait plutôt bien ici. Son pantalon était de cuir marron, ses chaussures adaptées aux longues randonnées, type rangers mais bien dissimulées sous son pantalon assez long. La tunique de lin qu'elle portait était à manches longues et couleur crème, quant à son manteau, toujours le même. Long et en cuir marron avec ses gants du même type pour dissimuler sa main artificielle.

Les bras croisés, sa voix se fit entendre, plutôt sèche et brusque

«Je mets enfin la main sur mon voleur. Peu discret!» rapidement, les regards se tournèrent vers elle et comme prévu, les enfants partirent à toute vitesse en courant. Son regard froid et neutre se plongea dans celui d'Archélas qui ne devait guère apprécier d'être appelé ainsi. Elle leva donc la main en signe que tout allait bien
«Pardonnez moi. Il n'est guère pratique de faire déguerpir ces enfants.»*

Elle vint montrer l'écusson de l'Escadron, se plantant devant Archélas, sans grande expression comme à son habitude
«Lieutenant Shell C, Matricule 497 de l'Escadron.» - elle désigna l'objet qu'il tenait dans sa main d'un signe de tête - «Puis-je savoir où vous avez trouvé cela?»

Inutile de lui demander de le restituer tout de suite. Elle devait déjà savoir s'il était le genre brute épaisse qui se servait que de ses muscles et dont la tête devait être perdue quelque part entre une prostituée et une bouteille de vin, ou s'il avait un minimum de jugeote

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Élite 378

Messagepar Archélas Ages » 01 Aoû 2012, 23:18

Archélas sursauta presque autant que les enfants qui l'entouraient, et une pointe de vexation lui piqua aussitôt les flancs. Lui, un voleur ? Il n'appréciait pas du tout cette accusation infondée. C'est donc un regard dur qu'il posa sur la nouvelle arrivante, la scrutant comme s'il cherchait à tout savoir d'elle d'un seul coup d'œil... ce qui fut peine perdue ! Pourtant, lorsque la jeune femme reprit la parole, il sembla au jeune homme que son ton s'était radoucit – si on pouvait dire cela – et son explication pour justifier son intervention lui parut légitime. Hochant la tête comme pour dire qu'il comprenait, il suivit des yeux le trajet que fit l'index de l'inconnue jusqu'à sa poitrine où était cousu un insigne. Une tête d'aigle, de ce qu'Archélas pouvait en voir depuis sa place. Une identification dans les règles militaires s'en suivit, et le jeune homme se détendit. Finalement, le vieil homme qu'il venait de quitter avait eut raison : c'était bel et bien l'Escadron qui l'avait trouvé !

« Archélas Ages, capi... lieutenant d'infanterie légère au service de sa Majesté le Roi Livian d'Ephtéria. » Se présenta-t-il à son tour.

Il marqua une pause, réalisant qu'il lui était de plus en plus pénible de qualifier Livian de « majesté ». Son regard clair se posa une nouvelle fois sur l'écusson de Shell, puis il examina une nouvelle fois l'objet qu'il tenait – et qui semblait beaucoup intéresser la demoiselle. Il avait remarqué une sorte de sceau en surbrillance sur la coque, mais il était à moitié effacé et il n'avait pas su l'identifier. Cependant à présent qu'il avait l'emblème de l'Escadron sous les yeux, il devenait évident qu'il s'agissait bien du même. Shell disait donc la vérité en prétendant faire partie de cette armée.

« C'est l'un de mes supérieurs qui l'a trouvé, près du puits à souhaits d'Ephtéria. J'ai pour mission de... découvrir à quoi ça sert... »

De nouveau, son regard alla de Shell à l'objet, puis de l'objet à Shell. C'était la mission la plus stupide qu'il ait jamais eu à accomplir.

« Il est écrit Neobabel Escadron Élite 378. Pour Neobabel, j'ai cru comprendre qu'il s'agissait de la grande tour blanche à l'ouest d'ici. L'Escadron est donc le nom de votre armée... Pour l'Élite... réfléchissait-il à haute voix. Sans-doute un grade. Vous vous êtes présentée sous le matricule 497, donc celui-ci n'est pas à vous. C'est écrit 378. »

Il releva le nez. Beaucoup de questions se bousculaient dans son esprit, et le sens du devoir l'obligeait à les poser. Pour autant, il ne fit pas le moindre mouvement pouvant laisser croire qu'il rendrait l'objet à la jeune femme tant qu'elle ne lui en aurait pas expliqué l'utilité. Un nouveau soupir quitta ses lèvres. Connaissant les bizarreries des lieux, en fin de compte, il n'était même pas sûr de vouloir comprendre ce que c'était... Malheureusement, ses supérieurs ne se contenteraient pas de son ignorance volontaire.

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Élite 378

Messagepar Shell Covald » 02 Aoû 2012, 11:50

L'hésitation sur le grade ne pouvait dire qu'une seule chose, cet homme avait du commettre une bévue pour perdre son précédent titre, mais Shell savait que dans les royaumes du Nord, ils avaient les humeurs particulièrement changeantes et la réputation du Roi Livian n'était plus à prouver. Il suffisait qu'il soit mal luné ou qu'on l'ait privé d'un quelconque amusement pour qu'il exécute le moindre petit bougre qui aurait eu la malchance de se retrouver devant lui à ce moment là! Alors qu'un soldat, aussi fort et intelligent soit-il, se fasse rétrograder n'avait rien de bien surprenant.

Cependant, la jeune femme appréciait surtout le fait qu'il ne lui remette pas la balise tout de suite, au moins cela expliquait pourquoi elle était toujours en sa possession, aussi la jeune femme lui fit un signe de tête pour qu'il la suive

«Vous avez raison, elle n'est pas à moi. Venez, je vous paie un verre et je répondrai à vos questions.» pas le moindre sourire comme à son habitude, elle n'avait pas pour mission de l'amadouer ou de le charmer - on aurait confié cela à une autre, ses supérieurs avaient compris depuis bien longtemps qu'il était inutile de lui demander de jouer de ses atouts pour ses missions - juste récupérer la balise dans de bonnes conditions pour ne pas créer de conflit avec le royaume du Nord.

Elle l'entraina dans une taverne simple, qui n'avait rien de crapuleux, tout ce qu'il y a de plus normal. Elle s'installa à une table, il y avait peu de monde ici, surtout à cette heure où les gens essayaient de travailler pour gagner un peu d'argent dans ces quartiers pauvres. Levant deux doigts, le serveur approcha rapidement, il avait très vite repéré l'écusson et ne s'était donc pas fait prier pour la servir, ne voulant pas de problèmes

«Un café, s'il vous plait.» le serveur tourna les yeux vers Archélas alors que Shell lui montrait du menton la carte s'il voulait choisir quelque chose de particulier. Elle attendit ensuite qu'ils soient seuls pour reprendre avant d'ouvrir un pan de son manteau pour en sortir son pad. Évidemment, elle savait que le soldat allait se demander de quoi il pouvait s'agir, et elle lui répondrait s'il lui posait la question;

«Alors... Élite 378. Nom: Neythen N.» - effectivement, sa balise était portée disparue, et elle était dans la liste des celles qu'elle devait retrouver. Elle tendit le pad vers Archélas pour qu'il voit sa photo s'afficher avec son matricule bien inscrit en dessous- «Vous le reconnaissez?»

Après tout, il aurait pu le rencontrer au cours de ses vadrouilles dans le Nord. Elle ramena le pad vers elle et à l'aide d'un stylet, faisait glisser les informations «il aurait perdu sa balise au cours d'une mission dans les sous-sols d'Ephtéria. Quant à moi, elle fait partie de celles que je dois retrouver.»

Une fois de plus, elle tendit l'écran vers le soldat où il pouvait voir une série de numéro, et Élite 378 se trouvait bien dans la liste. Malgré tout, elle ne lui demanderait pas de la croire sur parole. Le serveur revenait vers eux et déposait la commande avant de repartir. Elle n'ajouta ni sucre, ni crème et pris la tasse de café de sa main de chair pour la porter à ses lèvres, attendant les éventuelles questions du soldat.

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Élite 378

Messagepar Archélas Ages » 02 Aoû 2012, 18:08

Un regard presque choqué se posa sur Shell lorsqu'elle mentionna payer un verre au soldat. Avait-il bien entendu ? Habituellement, les femmes exigeaient plutôt de se faire offrir à boire, mais jamais encore il n'en avait entendues proposer de payer ! À vrai dire, il n'avait jamais non-plus eu connaissance de femmes s'enrôlant dans une quelconque armée. N'était-ce pas un métier d'hommes ? Les autorités Atlantes autorisaient-elles ce genre d'entorses au cours normal des choses ? Oui, si l'on en jugeait par la froideur de la jeune femme. Froideur que notre lieutenant mit sur le compte de sa difficulté présumée à s'intégrer au sein d'un cœur d'armée composé d'hommes brutaux. Quoi qu'en matière de brutes, le soldat connaissait bien quelques femmes capables de rivaliser avec la gente masculine... pour ne pas citer cette Zlata Bolt qui lui avait infligé une belle déculotté lors du tournoi des Hieras...

Pour l'heure, il se contenta de suivre son nouveau guide à travers les ruelles mystérieuses des Ghettos et entra sans oser regarder autour de lui dans la fameuse taverne. S'asseyant en face de son égal (une chance pour son égo qu'elle ne soit pas plus gradée que lui) il commanda une infusion, « quelque chose de tonique » précisa-t-il lorsque le serveur lui demanda des détails, ainsi que des biscuits. Il était encore tôt, il n'aimait pas cette ville, et il avait besoin d'un remontant sous peine de devenir aussi fou que la première fois qu'il avait mis les pieds à la Basse-Ville. En réalité et ce malgré ses efforts, il commençait déjà à s'angoisser face aux bizarreries des lieux, à commencer par le petit objet plat que Shell venait de sortir de sa poche et sur lequel elle pianotait frénétiquement. Lorsqu'elle retourna le PDA, Archélas en resta bouche-bée de voir le visage antipathique d'un homme appelé Neythen N. et mit bien cinq secondes avant de refermer la bouche.

« Jamais vu... » Admit-il en essayant vainement de retrouver un semblant de contenance.

Mais le soldat était surtout distrait par les manipulations de Shell sur sa petite boîte en plastique. À l'aide d'un tout petit bâtonnet, elle touchait l'écran et faisait défiler une quantité impressionnante d'informations écrites sans encre... À y repenser, cela ressemblait assez à ces écrans qu'il avait vu à l'hôpital. Avec les clichés de son squelette... mais en plus petit. Sayah ne vendait-il pas une mappemonde magique d'à peu près la même taille ? Son infusion lui atterrit sous le nez, suivie de près par une assiette de langues de chats sur lesquelles il se vengea sans vergogne. Le serveur haussa les épaules comme s'il avait à faire à un demeuré et repartit astiquer ses verres.

« C'est cohérent, elle a été retrouvé près du puits à souhaits. Il est peut-être passé par là pour sa mission dans les sous-sol... mais c'est dangereux dessous. Les geôles d'Ephtéria et les cachots des arènes forment un dédale sous la capitale, et il n'est pas rare que quelques créatures de cirque aillent s'y perdre. Même les geôliers ne s'y aventurent pas seuls... et jamais très loin encore. »

Il eut un regard un peu désolé vers le PDA comme s'il lui présentait ses condoléances. Ce Neythen N. (c'était quoi son nom de famille au juste ?) n'avait pas du faire long feu. Quelle idée d'envoyer quelqu'un là dedans !

« Je suis désolé pour votre collègue. » Ajouta-t-il pour faire bonne mesure.

Mais quelque part, il se demandait si Shell en avait quelque chose à faire. Maintenant qu'il y pensait, elle lui avait dit avoir des « balises » à retrouver... mais à aucun moment elle n'avait parlé du corps. Ils n'enterraient pas leurs morts, les Atlantes ? Quant à la juger pour son absence de compassion, lui-même en serait dépourvu si on venait lui parler de la mort de Chaemil...

« Il s'agit donc d'une balise ? Concluait le soldat à mesure que la jeune femme lui distillait les informations. Ça sert à quoi ? »

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Élite 378

Messagepar Shell Covald » 02 Aoû 2012, 18:55

Shell n'était pas le genre de femme à se soucier du regard des autres, et estimait que si Archélas avait des questions à poser, qu'il les poserait. De la même manière, elle ne se souciait pas trop de son égo et de ce que cela lui couterait de lui poser des questions justement! Buvant une gorgée de café, elle posa son PAD sur la table alors qu'il exprimait visiblement ses regrets vis à vis de son collègue. Elle haussa les sourcils quelques secondes avant de comprendre par rapport aux explications qu'il avait données sur les souterrains d'Ephtéria

«Neythen N est en pleine forme. Il n'y a pas à être désolé pour lui. Il est du genre robuste, bien plus que vous ne pourriez l'imaginer.» - une fois de plus, elle but une gorgée de café, ne prenant pas de biscuits cependant, elle n'avait pas faim. Elle voyait bien qu'il était perplexe vis à vis de ce monde, aussi elle prit une profonde inspiration alors qu'il lui demandait ce qu'était une balise. Pendant quelques secondes, elle ne dit rien, pianotant de sa main artificielle sur la table, et peut être pouvait-il trouver que cela résonnait bizarrement mais cela n'avait pas d'importance.
«Êtes-vous sur de vouloir le savoir?» - elle se souvint que c'était la raison pour laquelle il était là, aussi elle hocha juste de la tête avant de plonger une nouvelle fois son regard neutre dans le sien - «Certains des membres de l'Escadron se voient confier des missions plus délicates que d'autres, plus dangereuses la plupart du temps. Rechercher quelque chose dans un lieu infesté de monstres par exemple. Neythen N fait partie de cette troupe d'élite.»

Elle termina son café avant de laisser la tasse de côté, elle leva seulement la main et le serveur savait très bien qu'elle en demandait un autre et se dépêcha de le préparer pendant qu'elle reprenait «Évidemment, on ne peut pas les envoyer dans ce genre de mission périlleuse sans leur offrir un moyen de nous contacter s'ils se retrouvent vraiment trop en danger. S'ils sont blessés, attaqués ou même pris en otage par quelque peuple barbare.» - elle se demandait s'il se sentirait offensé? aussi elle préféra préciser - «Je parle principalement des winghox, mais également de certains orphes qui peuvent s'avérer très féroces.»

Elle désigna du menton la balise alors que le serveur lui déposait sa tasse juste à côté d'elle avant de récupérer l'autre et filer. «C'est pourquoi on leur confie ces balises. S'ils sont en danger, ils appuient sur la pièce qui s'enfonce légèrement sur le côté» - elle l'avait à peine désignée du bout du doigt. Il avait du appuyer plusieurs fois dessus, mais comme Neythen N est rentré à bon port, il n'y avait pas de raison d'envoyer une équipe le chercher - «À partir de là, je crains que cela ne dépasse vos connaissances. Mais pour faire simple, cela émet un signal, une sorte de cri que les humains ne peuvent pas entendre, mais qu'une autre machine de Néobabel peut entendre en revanche. À partir de ce cri, on peut trouver où se trouve l'individu en danger, et on envoie une équipe à son secours.»

Elle ne pouvait pas vraiment en dire davantage. Cependant, elle attendait déjà de voir de quelle manière il assimilait ces informations. Elle vint prendre sa tasse pour la porter à ses lèvres, avant de prendre une profonde inspiration «Il existe des moyens de vérifier si la balise a été activée par erreur ou non. C'est pourquoi personne n'est venu à Ephtéria au secours de Neythen N. Nous savions qu'il était sain et sauf et qu'il avait simplement perdu sa balise. Cela arrive malheureusement souvent, et c'est pourquoi l'on envoie régulièrement des hommes ou des femmes de l'Escadron, comme moi, pour aller les chercher un peu partout sur Nideyle.»

Une nouvelle fois, elle porta le breuvage à ses lèvres pour boire une gorgée, son ton était assez monotone et probablement que ce qu'elle racontait n'était pas passionnant aux yeux du soldat, mais de la même manière, elle se tenait toujours là, sans vraiment bouger à part, de temps en temps, sa main qui pianotait avec un bruit sourd sur la table, son regard semblait dire qu'il pouvait encore poser des questions s'il le souhaitait

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Élite 378

Messagepar Archélas Ages » 02 Aoû 2012, 19:34

Archélas buvait les explications de Shell plus avidement que son infusion. Très concentré, il interrogeait parfois ses biscuits du regard en cherchant les réponses évidentes qu'un homme tel que lui ne pouvait pas deviner. Heureusement, il parvenait à trouver des parallèles rassurants et hochait la tête chaque fois que l'un d'eux lui convenait.

« Sayah vend un objet pour les montures et les familiers. C'est une médaille. On siffle, et l'animal nous retrouve où que nous soyons, y compris à plusieurs centaines de kilomètres. Ça ressemble un peu à ce que vous décrivez. »

Rassuré par cette explication qui restait à sa portée, il posa la balise de détresse sur la table et la fit glisser jusqu'à la jeune femme. À présent qu'il avait la réponse à sa question, il estimait légitime de rendre à ce Neythen N. cet objet qu'il estimait d'une utilité presque vitale. Toutefois, il releva la tête pour observer Shell, à deux doigts de la harceler de toute sorte de questions. Que cet homme ait pu survivre au fond du puits à souhaits l'épatait, même si après avoir vu sa tête, ça ne l'étonnait pas tant que ça. Il n'avait pas l'air du genre à se laisser faire. D'ailleurs à y regarder de plus près, Shell non-plus. Il but quelques gorgées de son infusion afin de s'obliger à remettre de l'ordre dans ses idées, se récitant mentalement tout ce qu'il venait d'apprendre.

À la manière dont elle lui avait parlé de l'Élite, il réalisait qu'il ne s'agissait pas exactement d'un grade mais plutôt d'une faction regroupant les meilleurs soldats Atlantes. Un peu jaloux alors que lui avait été rétrogradé et que les évènements lui avaient plus d'une fois prouvé qu'il n'était pas toujours plus efficace qu'une femme en mission, il s'efforça de penser à autre chose tout en soufflant sur l'eau parfumée dont les volutes semblaient lui désembuer l'esprit. La possibilité de se voir porter secours à tout moment le laissait songeur. Il y avait du pour, bien sûr... mais il y avait aussi du contre. Car s'il était rassurant de se dire que l'on pouvait demander de l'aide où que l'on soit, ça devait l'être beaucoup moins d'avoir à attendre sans savoir si le signal avait bien été reçu. Et si tel était le cas, si la personne qui avait reçu son appel allait daigner lui envoyer du secours. Et si l'on appuyait sur les touches par erreur ? Et si Chaemil avait eu un tel objet en sa possession ? Shell prétendait pouvoir retrouver ces balises où qu'elles soient... Archélas trouvait l'idée d'être espionné sans relâche absolument dérangeante.

« Excusez-moi... lorsque j'ai posé des questions on m'a parlé de Mechanimae. Ça semble être en rapport avec les chiffres écrits sur le boîtier. Vous savez ce que c'est ? »

L'information ne faisait pas partie de ce qu'on lui avait demander de chercher, mais il avait été intrigué par le ton méprisant du vieil homme lorsqu'il les avait évoqués. Était-ce une branche de l'Élite ? Un nom de code pour une faction particulièrement brutale comme l'étaient la grande majorité des soldats du Roi ?

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Élite 378

Messagepar Shell Covald » 02 Aoû 2012, 19:53

Lorsque le soldat fit la comparaison entre l'objet magique de Sayah et les effets de la balise, ce fut Shell cette fois-ci qui fut un peu perdue. Comme beaucoup d'Atlantes, elle ne s'y connaissait pas beaucoup dans les effets magiques de l'orphe. Elle avait pourtant acheté quelques accessoires bien utiles, mais elle n'avait jamais vraiment été à l'animalerie pour savoir de quoi il parlait, malgré tout «Cela y ressemble, en effet. J'ai entendu dire que Sayah pouvait créer via la magie bon nombre d'effets que nous obtenons via la technologie.»

Elle but une nouvelle gorgée en reprenant ses explications. Il fallait reconnaître que cet homme était plutôt bon public. Il n'était pas du genre à s'étonner de tout et de rien, il réfléchissait un peu avant de parler. Finalement, il vint lui rendre la balise, et elle hocha de la tête tout en la laissant sur la table. Elle récupéra son PAD juste pour cliquer sur l'écran à l'aide de son stylet, et valida la récupération de la balise de Neythen N. Son nom avait alors disparu de son écran, il ne lui restait plus que deux à trouver, mais elle allait devoir quitter la Basse Ville pour cela, car elles semblaient éparpillées dans des endroits bien en dehors des villes.

Elle termina sa deuxième tasse de café alors qu'Archélas lui posait une nouvelle question. Son regard se fit alors un peu plus perçant pendant quelques secondes, derrière elle, elle pouvait entendre le serveur cesser de bouger, elle avait son bec de pie dans l'oreille, de la taille et de la forme d'un grain de riz sur pattes, aussi elle entendait mieux que quiconque. Elle ne s'en séparait presque plus à présent, sauf quand elle allait se coucher pour ne pas entendre les bruits de ses voisins, parfois très pénibles en particulier lorsqu'ils étaient plus de deux dans un même lit.


«D'une certaine manière, cela a un rapport avec les chiffres, oui. Nous appelons ces chiffres notre matricule. On nous le donne lorsqu'on entre dans l'Escadron, en tant que Mechanimae.» - elle pianota de nouveau sur la table, un peu plus fort cependant, comme si elle cherchait à lui faire comprendre quelque chose - «Je suis une mechanimae, moi-même. Cependant, il s'agit d'une unité très particulière. Et je ne suis pas sure que vous acceptiez cette information.»

Elle attendit quelques secondes, avant de finalement se décider à poser ses yeux sur sa propre main. Elle revenait alors vers Archélas, préférant aborder la chose doucement «Avez-vous déjà vu des hommes, dans l'une des villes du Nord, à qui il manquait un membre? Un bras, une jambe?» - c'était presque obligé, les villes du Nord étaient dangereuses, bien que la phase d'amputation devait surement tuer la majorité des victimes, mais il n'était pas exclu qu'il y en aient qui survivent «Lorsque cela arrive dans les environs, et que vous avez des capacités qui peuvent intéresser l'Escadron, ils vous fabriquent les parties du corps qui vous manquent. Dans la mesure du possible évidemment, on ne peut pas remplacer un cerveau par exemple, mais ils sont cependant très... doués... pour fabriquer ce genre de chose.» elle releva légèrement la tête, essayant de voir s'il comprenait ce qu'elle voulait dire ou non. Elle prenait son temps cependant pour qu'il assimile bien au fur et à mesure «Ces parties du corps, sont mécaniques. Un peu comme cette boite que voyez là, elles sont faites de technologie très puissante, à un point tel que la machine reproduit exactement les mouvements du membre qu'elle remplace.»

Lui laissant encore un peu de temps pour assimiler, elle vint lever doucement sa main, et tira doucement sur les extrémités de son gant pour le retirer doucement. Laissant apparaître une main de métal, aux enchevêtrements particulièrement complexes... puis elle la reposait doucement sur la table afin qu'il puisse la voir ou non comme il le souhaitait «J'ai perdu une main et une jambe dans une explosion» ainsi qu'une partie du visage, mais ce n'était pas nécessaire de le préciser. Elle le laissait déjà digérer cela.

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Élite 378

Messagepar Archélas Ages » 02 Aoû 2012, 21:15

Archélas se contenta de hocher la tête comme pour attester qu'il était prêt à tout entendre. Il posa toutefois sa tasse par prudence, se rappelant de Kjeld et sa fâcheuse habitude de s'étrangler avec ses boissons – voir sa nourriture – dès qu'il entendait quelque chose de choquant. Le soldat n'ayant aucune envie de finir étouffé bêtement, mieux valait rester prudent. Les bras pas tout à fait croisés devant lui sur la table, il fixa Shell avec attention, essayant de deviner les mots qu'elle paraissait avoir du mal à prononcer. Curieusement, il sembla au jeune homme qu'un silence embarrassé avait suivit son évocation des Mechanimae, comme s'il s'agissait d'une malédiction ou d'une créature d'outre tombe. Mais non... apparemment il ne s'agissait qu'une d'une faction comme il s'en était douté. Et compte tenu des réactions que ce simple mot suscitait, il y avait fort à parier qu'il s'agissait d'un regroupement de soldats peu scrupuleux.

« C'est courant oui, à cause de la gangrène. Répondit Archélas tout en suivant les explications de Shell du mieux qu'il pouvait. La plupart du temps ce sont les marins les plus touchés faute de soins à bord des vaisseaux. Il y a pas mal de jambes de bois à Balaïne. »

Rien que d'y penser lui donnait des frissons. Non pas par dégoût à proprement parler, mais par un mélange subtil de pitié et d'embarras. Depuis tout petit, il n'avait jamais su comment regarder un handicap autrement qu'en détournant les yeux, persuadé qu'avoir vu consistait une insulte. Maintenant qu'il y repensait, Aspasie avait son lot de bras emportés par les rouages des moulins... En tous les cas il comprenait très bien ce dont Shell parlait. À son échelle de technologies bien moins avancées, évidemment. Il hocha donc la tête pour signifier qu'il comprenait. L'Escadron leur greffait des jambes de bois, et en échange ils recevaient un matricule et se faisaient appeler « Mechanimae ». Instinctivement, Archélas soupçonna alors que ces jambes devaient plutôt être mécaniques – ce qui fut très vite confirmé par son interlocutrice – et imagina des membres faits de gros rouages à l'image des locomotives reliant les villes du nord. Oui, les Atlantes devaient être capables de faire de telles choses.

Estimant sa curiosité assouvie, il reprit une gorgée de son infusion avant de reposer assez vivement sa tasse en voyant Shell tirer sur son gant. Tout à coup, il craignit un peu de se retrouver nez à nez avec un crochet ou pire encore... et de ne pas savoir comment réagir. Fallait-il être désolé ? Horrifié ? Fallait-il demander comment c'était arrivé ? Inutile, l'Élite venait de se charger de cette partie là.

« C'est...! »

Les yeux écarquillés, Archélas se pencha en avant pour mieux voir, oubliant toutes notions de politesse, pudeur, retenue et il ne savait quoi d'autre au profit d'une curiosité flagrante. Si une jambe de bois était laide à voir, la main de Shell en revanche était une merveille !

« Mince ! C'est vraiment vous qui contrôlez vos doigts ? Et vous ne cassez rien ? Vous sentez ce que vous touchez avec ? Ça ne rouille pas ? »

Il appuya prudemment sur les câbles faisant office de tendons, émerveillé par la complexité et la minutie de l'œuvre d'art qu'il avait sous les yeux. Bien sûr il était incapable de comprendre comment Shell pouvait contrôler quelque chose qui ne faisait pas partie de son corps, et sans-doute mettait-il ce mystère sur le compte de la magie. Comme ce bracelet que s'était procuré Ceithli – et qu'elle avait prêté à Rhëanor – qui changeait d'apparence pour devenir une toute petite bestiole capable d'exprimer à voix haute ce que pensait Rhëanor métamorphosé en guépard. Et s'il était difficile de jouer avec le K.I.P., la main de l'Élite elle, était à sa disposition... ou pas ! Relevant subitement les yeux, Archélas se redressa en se raclant la gorge d'un air embarrassé.

« Oh... excusez-moi. C'est que c'est tellement... bien imité. Vous avez de la chance de posséder une telle technologie, c'est beaucoup mieux que ce que nous avons. Je ne vous ai même pas vu boiter. Constata-t-il en se souvenant qu'elle venait de parler de sa jambe. Mais je ne comprends pas... Est-ce que ça fait de vous des monstres, ou quelque chose comme ça ? Comme les Morphes qui peuvent passer d'homme à animal et dont tout le monde se méfie ? »

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Élite 378

Messagepar Shell Covald » 03 Aoû 2012, 18:07

La réaction d'Archélas fut moins exagérée que la jeune femme l'avait pensé. D'un autre côté, elle avait bien préparé le terrain avant de lui montrer sa main, mais il fut tout de même stupéfait, posant un grand nombre de questions et n'hésitant pas à venir toucher les différents câbles avec la curiosité d'un enfant devant son premier cadavre de grenouille. Elle tendit le bras, paume vers le ciel pour qu'il puisse voir mieux et plongea son regard dans le sien
«Je vous en prie. La curiosité est la clé du savoir. Il faut oser demander pour avoir des réponses.»
Elle vint lui attraper la main pour qu'il vienne toucher le bout de ses doigts mécaniques et les premières phalanges, il pouvait constater que c'était légèrement souple un peu comme s'il y avait une pellicule de caoutchouc par-dessus
«Cette texture a été conçue pour être reliée à de nombreux petits câbles. Tous les câbles que vous voyez là on été reliefs à de vrais nerfs, ceux de mon bras...» elle souleva sa manche, la démarcation entre le métal et sa peau était parfaitement nette. Donc il ne pouvait pas voir, juste imaginer que les câbles allaient bien à l'intérieur de son bras pour se mêler à la chair «C'est pourquoi mon cerveau sent quand je touche quelque chose. Mais je n'ai pas ces capteurs sur toute la main. Je ne sens que le bout de mes doigts, et cette partie de la paume.» elle avait désigné la partie sous le pouce, un peu plus épaisse que le reste. Ensuite elle ferma le poing et le montra à Archélas «Donc si je décide de fracasser la table à coup de poing, je ne ressentirai nulle douleur, puisque je n'ai aucun capteur au-dessus.»

Elle s'approcha alors de la tasse pour la prendre délicatement entre le pouce et l'index avant de rester quelques secondes ainsi, sans bouger «Quant à la force qu'elle procure, les gens qui ont conçu ce genre de machine ont fait en sorte que la force ne soit pas trop supérieure à celle d'un homme normal. Si vous, ce sont vos muscles qui décident de la pression que vous pourriez exercer sur cette tasse, moi ce sont des pièces élastiques qui reproduisent un peu le même schéma. Leur force se règle facilement, mais je reste tout de même un peu plus forte que la normale...» elle vint soulever sa manche pour qu'il puisse voir tout son avant-bras, et il put voir le muscle gonfler en même temps qu'elle se concentrait un peu pour faire exploser la tasse juste avec ses deux doigts. Elle leva la main à l'attention du serveur pour lui faire comprendre qu'elle paierait les dégâts.

Elle chassa les débris du dos de la main avant de poser simplement cette même main sur la table pour qu'Archélas puisse la voir
«Mais ce genre de chose ne s'apprend pas en un jour. Il faut des mois, voire des années pour maîtriser ces machines. C'est pourquoi aujourd'hui je ne boite plus, mais je peux vous garantir que ça a été longtemps le cas.»

Elle recula pour s'appuyer sur le dossier de sa chaise, soupirant à la question d'Archélas à propos des monstres. Elle plongea son regard dans le sien, nulle gêne dans sa voix ne fut manifestée
«Certains mechanimae ont été presque entièrement reconstruits. Pourquoi? Je l'ignore, peut être que l'Escadron cherche à connaître ses limites. Mais si on a un cœur qui bat, un cerveau qui pense et qu'on peut ressentir certaines émotions, je suppose qu'on peut continuer à nous qualifier d'humains, non?» elle esquissa l'ombre d'un sourire. Pouvait-il voir qu'elle ne souriait que d'un côté presque à chaque fois? Que sa joue figée par sa «réparation» l'empêchait généralement de sourire de l'autre côté? - «Cependant, un homme avec des propriétés animales est appelé un orphe. Nous sommes des mechanmae. Libre à vous de nous voir comme une espèce à part si cela vous chante. Mais nous sommes nés humains.»

[i]Elle jeta un coup d'œil sur la balise, avant de lever les yeux vers lui, le regard quelque peu perçant

«Me permettez-vous une question?» elle attendit quelques secondes qu'il lui réponde, vu qu'elle avait répondu aux siennes, elle espérait qu'il pourrait l'aider «Est-ce que vous avez déjà voyagé au-delà des villes de Nideyle? Je parle des plaines ou des forêts principalement.»

Avec cette histoire de balise, l'idée d'avoir un guide serait des plus intéressantes, et elle pourrait toujours partager sa prime avec lui, comme elle l'avait fait pour l'orphe oiseau à Aspasie

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Élite 378

Messagepar Archélas Ages » 04 Aoû 2012, 01:10

Archélas leva brièvement les yeux à la réflexion de Shell quant au savoir. Rares étaient les personnes à penser comme elle, et si Démétrien s'était appliqué à entretenir la curiosité de son fils, ce n'était pas le cas de tout le monde. En y réfléchissant, le soldat avait assisté un bon nombre de fois à ce genre de scènes dans les auberges, où le père préférait répondre n'importe quoi plutôt qu'avouer à sa progéniture qu'ils ne connaissaient pas la réponse à sa question. De l'ignorance inavouée naissaient alors ces Nobles prétentieux... et stupides ! Son regard se reporta sur la mécanique subtile du lieutenant. Peut-être qu'il n'était pas très intelligent, mais au moins n'avait-il pas honte de le reconnaître et mieux encore, de combler les vides que ses parents n'avaient pas su remplir. Selon lui, on ne cessait jamais d'apprendre. Peut-être aussi était-ce pour cela qu'il appréciait tant la compagnie de Ceithli... car elle était loin d'être sotte, et lui avait enseigné en quelques mois plus qu'il n'avait appris en plusieurs années.

La tête penchée pour observer le mouvement des câbles sous un autre angle, il se fit la réflexion qu'il n'avait aucune idée de la façon dont fonctionnaient les nerfs. Tout ce qu'il en savait, c'était qu'ils avaient souvent été responsables de ses sautes d'humeur lorsqu'il avait séjourné à la Basse-Ville. Mais de là à imaginer la toile complexe qu'ils pouvaient représenter dans son propre corps, il ne fallait pas trop en demander. En attendant, il sursauta lorsque la tasse éclata entre les doigts métalliques et resta stupéfait quelques secondes avant de reprendre le fil normal de ses pensées. Ses turquoises se posèrent avec gravité dans le regard sombre de la jeune femme alors qu'elle lui parlait de ses différences et de la façon dont les autres pouvaient la percevoir. En fait, il lui sembla qu'elle éludait un peu le sujet en l'incitant à réfléchir sur la condition des Mechanimae, plutôt que de répondre franchement. En attendant, la comparaison avec les Orphes le laissait indécis sur la façon dont il devait voir Shell.

Oui, les Orphes étaient différents. Tout comme l'étaient les Morphes. Il n'avait jamais nié cela, et ne se considérait pas comme raciste pour autant sous prétexte qu'il faisait une différence entre les peuples. En revanche, il n'avait jamais considéré l'un ou l'autre comme des monstres. Il avait été élevé par Hogan et ses six pattes – plus les bras – et il l'aimait comme un frère avec lequel il partageait la majorité de ses souvenirs d'enfant. Aujourd'hui, son épouse pouvait se changer en guépard. Et même si cette part de Ceithli lui inspirait toujours une certaine prudence, il l'aimait.

Peut-être bien que les Mechanimae étaient différents. Mais Shell l'avait dit : ils étaient nés humains. Et s'il arrivait encore comprendre que certains puissent éprouver du dégoût pour des individus rafistolés – comme on craignait les lépreux en somme – il avait du mal à concevoir que l'on puisse les abhorrer pour cette raison.

Se redressant une fois sa curiosité en partie étanchée, il piocha dans le peu de langues de chat qui lui restaient et se mit cette fois à grignoter plus calmement. Tout juste hocha-t-il la tête afin de signifier à la jeune femme qu'il acceptait sa question. Le visage soudain plus sérieux, il la dévisagea un moment en se demandant si ses interrogations comportaient un piège, ou non. Que cherchait-elle à savoir exactement ? Le soldat était partagé entre la confiance (après tout, elle ne faisait pas partie de la même armée que lui) et la méfiance (elle faisait justement partie d'une armée concurrente de celle de son Souverain). Sa curiosité de nouveau piquée au vif, il décida de répondre tout en restant évasif, et d'évaluer ainsi où son interlocutrice voulait en venir.

« Ça m'est arrivé oui. Allez savoir pourquoi, mes supérieurs aiment assez me faire visiter du pays... Ça fait d'ailleurs partie des raisons pour lesquelles ils m'ont envoyé ici. Pourquoi ? »

Suspicion, quand tu nous tiens.

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Élite 378

Messagepar Shell Covald » 04 Aoû 2012, 14:51

Il était difficile de justifier en quoi la jeune femme pouvait être encore humaine ou non. Disons que de toute manière, ce genre de choses dépendait des point de vue, et puis aussi peut être le degré de rafistolage. La concernant, cela faisait bien longtemps qu'elle ne se considérait plus vraiment comme humaine, si Soldat avait été une race, c'est ce qu'elle serait tout simplement. Elle avait mis de côté la majorité des émotions pour ne se focaliser que sur une seule chose, sa mission, sa quête, son travail.

Maintenant qu'elle avait éclairé la lanterne d'Archélas et qu'il pourrait donc revenir dans son royaume avec les réponses aux questions qu'on lui avait imposées, elle souhaitait voir s'il pourrait lui être utile pour la suite. Mais évidemment, il s'en montrait méfiant, et cela ne faisait que la conforter dans l'idée qu'il était l'homme de la situation. Elle récupéra son gant pour le remettre avant de laisser passer quelques secondes, le temps qu'Archélas essaie de réfléchir à ce qu'elle pourrait lui demander.


«Il me semble vous avoir expliqué que l'on m'avait confié pour mission de récupérer d'autres balises.» elle vint ouvrir son sac pour y glisser celle de Neythen N, puis elle sortit son PAD, cliquant sur la première balise qui émettait donc son signal de repérage «Est-ce que vous visualisez à quoi correspond cet endroit?»

Elle lui désignait une zone au Sud Est de Nideyle, un peu avant les montagnes de l'échine de Drakmoniss. «Il semblerait qu'une des balises se trouve dans cette zone, cependant, je ne me suis jamais aventurée dans ce genre d'endroits. Je pourrais me trouver l'équipement nécessaire pour m'y rendre seule, mais j'avoue qu'il serait plus simple d'avoir directement un guide. »

Elle rangea son PAD dans la poche intérieure de son manteau avant de croise les mains devant elle, prenant une profonde inspiration, elle gardait une attitude toujours aussi neutre «Inutile de vous dire que je ne vous demande pas de le faire gratuitement. Ce genre de mission est forcément bien rémunérée, puisque quelque peu dangereuse. Il va de soit que si vous m'aidez, la prime sera partagée équitablement entre nous.»

Elle ne bougeait toujours pas, ses mains posées l'une sur l'autre. Il y aurait évidemment besoin d'une certaine préparation, déjà il lui fallait une monture, même si Archélas avait déjà la sienne. En tout cas pour l'instant, la balle était dans son camp. Il hocha juste de la tête une seconde avant de reprendre, son regard toujours aussi sombre «Je ne vous oblige à rien. Je peux engager n'importe quel guide de l'Escadron, mais vous semblez avoir une cervelle et surtout savoir vous en servir, votre expérience du terrain sera surement bien plus efficace que celle d'un homme qui aura passé sa vie le nez dans les cartes de ce monde.» - nulle flatterie, elle ne faisait que dire les choses telles qu'elle les voyait et les ressentait, à lui de les prendre comme il voulait.

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Élite 378

Messagepar Archélas Ages » 05 Aoû 2012, 22:47

Archélas jeta un coup d'œil vers l'écran lumineux que lui tendait la jeune femme. À sa grande surprise, la photo du dénommé Neythen N. avait disparue au profit d'une carte géographique de Nideyle magnifiquement dessinée, ce qui lui fit hausser les sourcils. S'il avait osé, il aurait demandé à jouer avec ce gadget qui lui faisait envie, même s'il en ignorait tout du fonctionnement. Ça émettait de la lumière et faisait défiler ce que le jeune homme considérait comme des notes prises par Shell, et c'était déjà bien suffisant pour l'émerveiller pendant plusieurs heures. En attendant, il se contenta de secouer la tête d'un air un peu déçu. Non pas par le lieutenant qui partageait sa table, mais par sa propre ignorance qui risquait de le faire passer à côté de quelque chose d'important, selon lui.

« Le marais des Lucioles ? Je le connais pour avoir lu son nom sur les cartes mais je n'y ait jamais mis les pieds. Ce n'est pas un endroit rêvé pour des vacances de ce que j'en sais. »

À y repenser, il regrettait de ne pas avoir pris la peine de demander à Hyacinthe le Docte si lui est ses hommes étaient remontés via le marais ou s'ils s'étaient contentés de le contourner. Car mine de rien, l'endroit avait presque plus mauvaise réputation que Guttenvald dans ses mauvais jours... et tout à ses réflexions, le soldat fut surpris de la proposition à peine voilée de Shell à l'accompagner. Ses yeux bleus passèrent alors de l'écran au visage de la jeune femme, la fixant comme si la réponse à la question qu'elle n'avait pas vraiment formulée s'y trouvait écrite. Hébété quelques instants, il fit un rapide calcul de la situation. Concrètement, sa mission ici était terminée. Cependant, Livian semblait avoir du mal à lui pardonner la mort de Chaemil et avait donné le mot à ses généraux pour l'envoyer n'importe où tant que c'était à plusieurs lieues de sa compagne. Aussi, rentrer maintenant l'assurait d'être renvoyé ailleurs sur-le-champ... mais ne pas rentrer engendrerait les mêmes problèmes que ceux qu'ils s'était attirés en ne rentrant pas immédiatement après avoir localisé la cité d'Ohime Quinah.

Entre les deux, il avait la possibilité d'envoyer un rapport écrit à ses supérieurs et de poursuivre ses investigations de son propre chef. Après tout, observer les méthodes des autres armées de Nideyle pouvait se révéler intéressant.

Repoussant son assiette de biscuits vide, il alla croiser les bras sur la table, un peu penché de manière à se trouver face à Shell. Ce n'est qu'à ce moment là qu'il remarqua la légère cicatrice qu'elle portait à la joue, sans s'y attarder toutefois. Quoi de mieux, lorsque l'on s'adressait à quelqu'un, que de le regarder dans les yeux ? On disait bien qu'ils étaient les fenêtres de l'âme, et le jeune homme accordait une certaine importance à en épier les infimes variations lors de ses conversations. Pour lui, il restait difficile de mentir avec les yeux, et ils étaient souvent les seuls témoins de la loyauté de ses interlocuteurs. Dans le cas présent, Shell paraissait sérieuse. En fait, ses réflexions sur la tête bien faite du soldat et son expérience du terrain le galvanisèrent, et en bon samaritain à demi misogyne qu'il était, Archélas s'estima indispensable pour lui tenir la main dans ce voyage trop périlleux pour la faible femme qu'elle était...

« Je ne m'y suis jamais rendu mais j'ai l'habitude du terrain et j'ai un bon sens de l'orientation. Cette réflexion suscita aussitôt une pensée pour Ceithli à qui il se promit d'envoyer une lettre au plus vite. Je pense pouvoir vous aider, si c'est ce que vous souhaitez. »

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Élite 378

Messagepar Shell Covald » 06 Aoû 2012, 18:57

Laissant le temps s'écouler en silence, préférant lui laisser tout le temps nécessaire à sa réflexion, Shell ne disait rien, elle ne bougeait pas d'un millimètre non plus, fixant intensément Archélas de son air neutre, n'imaginant même pas qu'il puisse se faire la moindre fausse illusion la concernant.

Finalement, il semblait partagé entre l'idée d'accepter et de refuser de part ses obligations personnelles, mais il se décida à accepter. Hochant juste de la tête, la jeune femme déposa quelques ores sur la table pour les cafés et l'infusion avant de plonger son regard sombre dans le sien

«Il va me falloir une monture. En temps normal, j'utilise un véhicule de l'Escadron, mais vu les circonstances, si vous me parlez d'un marais, un animal sera plus adapté.» elle récupéra son PAD pour prendre des notes tout en envoyant un message au commanditaire de la mission qu'elle avait trouvé son guide. Elle entra le nom, le prénom du soldat, mais sans préciser le grade cependant, n'ayant pas envie de créer des conflits inter armées. «J'ai entendu dire que l'on pouvait en louer dans une animalerie. Je vais donc devoir m'y rendre. Séjournez-vous dans un hôtel particulier pour que nous puissions nous retrouver demain matin?»

Le temps de préparer ses affaires, elle allait devoir retourner à la base d'abord, rendre la balise de Neythen N dans un premier temps puis ensuite se renseigner sur les montures. Elle ne s'attendait pas encore au fait qu'elle risquait de retrouver un ancien collègue de mission justement! L'orphe qui avait découvert une nouvelle espèce grace à leur petite escapade à Aspasie. Elle se mit à pianoter sur la table avant de regarder sur son PAD si elle pouvait lui trouver quelque chose

«Je peux vous conduire à un hôtel des Ghettos qui se trouve vers le Sud Est de la ville. Cela vous permettra de gagner facilement les plaines par la suite sans risquer de vous perdre dans ces dédales.»

Même elle, sans boussole, elle ne pourrait pas se repérer facilement ici...

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Élite 378

Messagepar Archélas Ages » 06 Aoû 2012, 22:27

Piqué au vif dans sa fierté mal placée de mâle dominant, Archélas repoussa une bonne partie des pièces vers Shell avant de les remplacer par ses propres Ores. Le serveur haussa juste un sourcil devant sa réaction avant d'empocher le tout sans se faire prier, un sourire narquois aux lèvres. En voilà un qui n'appréciait pas de se faire entretenir ! Et en effet, si le soldat avait déjà du mal à accepter que Ceithli paie pour lui la majorité du temps, ce n'était pas tolérable de la part d'une autre femme ! Ce petit contre-temps éludé, il acquiesça aux propos du lieutenant – préférant ne pas imaginer quel type de véhicules utilisait l'Escadron.

« Nous louerons des Anticus des marais. Approuva-t-il aussitôt. Ils sont très à l'aise sur ce genre de terrain et ce sera un avantage si une mauvaise surprise venait à se présenter. Je viendrai avec vous de toute façon, j'aime autant ne pas risquer la vie de mon cheval dans un endroit pareil. »

Curieusement, l'idée même de partir à l'aventure sur le dos de l'une de ces créatures égayait déjà sa journée ! Le souvenir de cette course folle pour rejoindre Banba – lui sur Nemesis et Ceithli sur son Anticus – restait gravé dans sa mémoire comme une éternelle frustration. Loin d'être dupe et malgré les efforts de sa compagne ce jour là pour ralentir sa monture, il avait bien vu que l'Anticus surpassait tous les chevaux de Nideyle en vitesse. Depuis lors il n'avait plus eu qu'une seule envie : monter l'un d'eux et filer à bride abattue droit devant lui ! Évidemment ce ne serait pas la même chose avec un Anticus des marais, mais il avait bon espoir de goûter à cette sensation grisante de vitesse, au moins quelques minutes.

« Je ne dors pas à l'auberge... et je ne compte pas y dormir. Contesta-t-il en fronçant légèrement les sourcils. Je peux vous attendre au sud-est des Ghettos si vous avez des affaires à régler avant notre départ. Dans le cas contraire il nous suffira de nous rendre directement dans les boutiques utiles à notre voyage avant de gagner les plaines. Pour ce qui est de se perdre, je me repère au Dôme. Il est difficile à manquer. »

Un sourire étira ses lèvres. S'il s'était écouté, il aurait bondit hors de sa chaise pour traîner Shell par la main dans toutes les boutiques avant de courir vers l'est à la rencontre du Marais des Lucioles...!

« Il faudra passer chez l'herboriste. Je crois me souvenir qu'elle vend des plantes capables de soigner de n'importe quel poison et de ce que j'en sais, le Marais grouille de Proteus. J'ai également quelques articles à récupérer chez Sayah, plus l'animalerie pour les Anticus. À vous l'honneur de choisir. »

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Élite 378

Messagepar Shell Covald » 07 Aoû 2012, 18:19

La réaction d'Archélas vis à vis du fait qu'elle payait vint surprendre la jeune femme. N'avait-elle pas dit qu'elle lui payait un verre? D'un haussement d'épaules, elle récupéra les quelques ores en trop avant de sortir son PAD pour pianoter quelque chose dessus. En réalité, elle prenait des infos sur les anticus des marais, et effectivement, cela semblait être l'espèce la plus appropriée pour cette escapade
«Bien. Nous louerons donc des anticus.» elle n'avait jamais loué de monture, mais elle savait monter à cheval et à dos de hiéras, ce serait surement la même chose.

Elle leva les yeux vers le soldat alors qu'il lui expliquait ne pas vouloir séjourner à l'auberge, mais qu'il était prêt à l'attendre dehors si elle avait des choses à faire avant. Elle hocha juste la tête de gauche à droite avant de continuer à pianoter sur son ordinateur
«Ce ne sera pas nécessaire. Je peux envoyer les détails de ma mission d'ici. Nous pouvons nous rendre dans ces fameuses boutiques dès maintenant.» elle n'était jamais allée chez l'herboriste, mais ce serait toujours l'occasion de découvrir quelque chose de nouveau.

Elle se leva pour poser son sac sur la table afin de vérifier son équipement. Elle avait déjà plus ou moins prévu de partir aujourd'hui, donc elle avait déjà des vêtements de rechange, mais il est vrai qu'elle n'avait pas de tente ou quoi que ce soit pour crapahuter pour de bon. Mais cela n'avait pas d'importance, c'est l'été sur Nideyle et elle ne risquait pas d'avoir froid. Peut être que l'herboriste aurait quelque chose contre les moustiques aussi, car si certaines parties de sa peau ne risquaient rien, elle gardait tout de même quelques parties sensibles, notamment le côté gauche et le cou.

Elle rangea la balise de Neythen N, elle la remettrait à ses supérieurs à son retour, comme prévu d'une certaine manière, puis elle se dirigea vers le barman pour lui demander où se trouvait l'herboriste

«Vous tournez à gauche en sortant, puis vous allez toujours tout droit. C'est facile, vous pouvez pas la louper!»

Elle le remercia d'un hochement de tête avant de remettre son sac sur son épaule, puis son autre main dans sa poche pour faire signe à Archélas qu'ils pouvaient y aller. Elle passa devant puisqu'il semblait être le genre d'homme à vouloir laisser la femme partir devant, puis elle se tourna vers lui en plongeant son regard sombre dans les saphirs du soldat
«Allons donc chez l'herboriste, puis nous irons louer l'anticus pour partir.» plus vite ils partiraient, plus vite elle terminerait cette mission.

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Élite 378

Messagepar Archélas Ages » 12 Aoû 2012, 22:59

La suite : Sait-on jamais

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft


Retourner vers Les Ghettos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron