Une humeur de dragon!!!

Érigés à l'extérieur de la Basse-Ville et de la protection du Dôme, ils sont un curieux mélange de cahutes sommaires et de bâtisses tout à fait décentes. Ils sont nommés ainsi à cause de l'enchevêtrement des maisons, et parce que les habitants y sont peu nantis.

Re: Une humeur de dragon!!!

Messagepar Jonah Kes » 12 Juil 2012, 12:25

Au final, ils s’en sont plutôt bien tirés, non ? Des dommages matériels, il y en a eu, et pas des moindres, ok ; mais franchement, à deux, ils n’auraient pas pu empêcher deux immeubles de s'écrouler ! Et sans eux, Lizbeth et son copain – pour citer qu’eux – boufferaient en ce moment les pissenlits par la racine.
Mais Lizbeth, loin d’être reconnaissante, en est toujours à vilipender le tatoueur. Putain, quelle chieuse ! Ils auraient mieux fait de la laisser crever ! Pourvu qu’elle ne récidive pas – le pire c’est que si elle trouvait, par le plus grand des hasards, un autre œuf, c’est sûr qu’elle recommencerait exactement pareil. Y’en a qui ont la tête tellement dure… Après l’avoir dument remise à sa place, le gars aux cheveux rouges s’approche du trafiquant et lui tend une main que ce dernier serre d’une poigne ferme, dans un geste de reconnaissance mutuelle. Même si pour sa part, Jonah n’a pas agi par pure bonté de cœur ou geste héroïque.

« J’essaierais de m’en souvenir… Jonah Kes. »

Ouais, enfin, malgré les cheveux rouges, les yeux vairons et les cornes, il va sans doute oublier ce type en quelques semaines ! Et il n'a pas pour projet immédiat de se faire un tatouage.

Les secours sont finalement arrivés, qui s’occupent des blessés et des traumatisés, ainsi que la police. Le nombre de personnes attirées est assez important, maintenant qu’il n’y a plus de danger… Des gens viennent même les féliciter, les remercier… Quand une dame entre-deux âges – euphémisme pour dire plus très fraiche – vient se pendre à leur cou, Jonah commence à se dire que ça serait bien de ne pas tarder.

« Oh, merci, merci d’avoir sauvé ma petite Liz ! Merci, vous êtes des amours, oh, merci… » Continuez jusqu’à épuisement.
Alors qu’il essaie en vain de s’en dépatouiller, un air de dégoût sur la figure – elle s’accroche comme une sangsue, telle mère, telle fille -, deux policiers s’approchent d’eux et, après avoir décroché la mère de Lizbeth de Jonah et Vrass, leur adressent la parole.

« On nous a expliqué ce qui s’est passé. Je crois qu’on peut vous remercier pour votre aide, et que vous avez bien contribué à limiter les dégâts. »

Contribué ? Plus que ça, ouais. Comme si la police avait fait la moindre chose !

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Une humeur de dragon!!!

Messagepar Maître du Jeu » 18 Juil 2012, 10:09

La police arrivait en même temps que les secours. Les pompiers vinrent s'approcher de Lizbeth pour vérifier son état, elle pleurait encore toutes les larmes de son corps pour avoir perdu son bébé, et l'un des pompiers s'approcha du duo après l'intervention du policier

«Cela faisait longtemps que nous la recherchions. Elle avait réussi à s'infiltrer dans l'un des laboratoires de la Basse Ville pour y dérober un objet précieux. Nous avions son visage par portrait-robot, mais nous ignorions qu'elle s'était réfugiée dans les Ghettos» - il ne fallait pas être stupide pour savoir quel était l'objet en question qu'elle avait dérobé. Mais peut être que les pompiers eux-mêmes l'ignoraient en fait, les laborantins avaient peut être déclaré qu'il ne s'agissait que d'une pierre ou autre - «Il y avait une prime pour qui la ramènerait vivante. La police va l'embarquer pour l'interroger et retrouver le fruit de son larcin» - ils allaient attendre longtemps - «Mais cela ne vous concerne pas! Tenez, voici l'ordre de mission, donnez le au policier là bas pour qu'il vous donne votre prime! Nous on va la conduire à l'hôpital d'abord pour la soigner, il est probable qu'elle ait besoin de soins psychiatriques avant tout, mais merci pour votre collaboration.»

Il donna un papier à Vrass qui alla l'apporter au policier en question. Par la suite, les pompiers s'assurèrent que les débris n'avaient pas fait d'autres blessés, pas d'assurance dans les Ghettos, chacun devrait se débrouiller pour réparer les dégâts! La prime serait bienvenue pour le tatoueur qui avait perdu un mur et une armoire dans l'histoire! Puis tout le monde remballa sans trop se soucier du reste, le policier vérifia l'ordre de mission avant de hocher la tête d'un air entendu «Et en plus elle était recherchée? Et bien.»

Il vint tendre à Vrass une bourse contenant 60 ores ainsi que deux petits sachets de poudre, puis il replia le tout et s'en alla sans même dire au revoir... pas de temps à perdre avec les miséreux des Ghettos

Gains: 30 ores chacun + 1 poudre de Minkhar!

Avatar de l’utilisateur
Maître du Jeu
Compte multifonction

Crédit: Fermé

Re: Une humeur de dragon!!!

Messagepar Vrass Rannveig » 18 Juil 2012, 18:50

Les pompiers, les flics, on avait droit à un vrai rassemblement avec tout ça! Certains semblaient du coin, d'autres venaient apparemment de la Basse Ville, on les reconnaissait à leurs uniformes! Dans les Ghettos, ils étaient nettement plus cools, habillés que de t-shirt et jean en général alors qu'à la Basse Ville, c'était plus classe.

L'un des nôtres s'était approché de Jonah après que la mère de Liz ait débarqué, apparemment aussi folle que sa fille! C'est à peine si elle laissait les secouristes s'approcher! Je haussais alors un sourcil lorsqu'un pompier s'approchait de moi pendant que l'autre parlait au flic, je découvrais alors que cette cruche avait volé son œuf de dragon à un laboratoire de la Basse Ville? Je trouvais ça bizarre aussi qu'elle mette la main sur un truc pareil... y'a que l'Escadron ou les autres tarés de NéoBabel pour réussir à dénicher un œuf de dragon et le chiper à sa mère! Y'a vraiment des cons j'vous jure.

Enfin bon, la bonne nouvelle, c'est que si cette cruche avait dit qu'elle me paierait si je lui rendais on petit - mission échouée - les flics avaient mis une récompense à celui ou ceux qui pourraient la retrouver - mission accomplie. Aussi on me donnait un papier pour aller le donner à un type en uniforme afin d'obtenir la récompense. Il semblait tout aussi surpris que moi de voir que cette femme était recherchée, et semblait presque blasé de devoir la ramener pour l'interroger. Par contre, désolé les gars, mais vous ne retrouverez jamais votre œuf.

Je revenais vers Jonah, ne le regardant pas vraiment dans la mesure où ce n'était pas mon type, je lui filais la moitié de la tune avec un sachet fourni - «La ptite était recherchée. Y'avait une récompense pour ceux qui la livraient aux flics! Vu ton aide, je ne peux que partager.»

Je pouvais voir qu'il était clairement le genre d'homme à ne pas pouvoir refuser ce genre de don. Je me tournais alors pour regarder mon immeuble, j'allais avoir des travaux à faire, pour sur. Je soupirais déjà avant de me tourner vers lui en lui faisant un simple geste de la main qui signifiait clairement "à la revoyure" mais sans plus. Les mains dans les poches, je rentrais chez moi, j'allais probablement mettre en drap dans un premier temps pour boucher le trou, mais fallait vite que je mette la main sur quelques tôles, ce serait toujours mieux quand il pleut le temps que je me trouve un ptit maçon sympa.

Journée de merde... faut que j'aille voir le doc aussi, j'ai bien du me démettre deux trois trucs en passant!


Désolé, je peux pas trop continuer, nos persos ne sont pas censés se connaître plus que ça, j'espère que ça ira pour clôturer?

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Une humeur de dragon!!!

Messagepar Jonah Kes » 19 Juil 2012, 20:44

Oui t'inquiète, je m'attendais à ce qu'on finisse là ! Vu que je suis pas ton genre ;)

A présent que tout danger est écarté, les « forces de l’ordre » débarquent en masse ! Après la police, les pompiers... Les deux policiers venus les remercier repartent alors, emmenant avec eux la maman de Lizbeth – ils vont sans doute la mettre avec sa fille, ça risque d’être amusant, l’une toute larmoyante de retrouver sa gamine en vie, l’autre, les yeux rougis, déplorant la perte de son bébé dragon… Plus pathétique qu’amusant, en fait.

Mais à peine les deux chasseurs de dragons ont-ils le temps d’esquisser un geste que d’autres gars en uniforme s’approchent d’eux, des pompiers cette fois, qui se mettent à leur expliquer toute l’histoire ayant amené à la présence de ces créatures dans les ghettos, avant de se reprendre car ils n’avaient apparemment pas à savoir ce qui s’était passé. Jonah affiche dès les premières phrases un air incrédule qui imprime une vague de perplexité sur la ligne de ses sourcils. Cette meuf hystérique s’est infiltrée dans un laboratoire pour piquer son œuf ? Sérieux ? Elle est donc capable d’anticipation ? C’est étrange tout de même, quand on a un instinct maternel aussi enflé, c’est pas dans un laboratoire qu’on pense en premier à aller ! Enfin, pas selon Jonah. Mais peut-être n’a-t-il pas assez de sens maternel pour se projeter dans la tête de Lizbeth.

La suite du discours du pompier est tout aussi intéressante, bien qu’à un autre point de vue : il se trouve que la fille était mise à prix, et par conséquent ils touchent une prime ! Ah, cool, il n’a donc pas fait tout ça pour des prunes. Enfin, des prunes, pas tout à fait ; il suffit de voir les regards admiratifs de ceux qui ont assisté à la scène levés sur eux pour s’en rendre compte. Et Jonah, les regards admiratifs posés sur lui, il n’a rien contre… Bon, si on pouvait juste éviter les vieilles qui s’accrochent à lui.
Vrass est allé chercher la récompense auprès d’un policier, et il revient vers Jonah pour lui filer la moitié – honnête. Au poids, ça doit faire une trentaine d’ores, non ? Il y a un petit sachet de poudre avec… Le trafiquant plisse les yeux pour l’observer. Il en a déjà vu dans les boutiques… C’est pas un truc qui rend invisible, ou quelque chose comme ça ?

Quand il relève les yeux, l’homme aux cheveux rouges est déjà en train de s’éloigner, regardant en l’air d’une façon un peu triste. Peut-être qu’il habite dans le coin ? En tout cas, Jonah, lui, n’est pas des Ghettos, et il s’en tape un peu qu’il y ait des travaux pendant des mois ici. Il s’en va du champ de bataille sans un regard en arrière, direction : chez lui ! Un bon bain ne serait pas de trop, après cette journée…

RP clôt.

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Précédente

Retourner vers Les Ghettos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron