Les vacances continuent

C'est le plus reculé de tous les villages dépendant directement du Roi. Comme déposé ici au hasard au milieu des plaines fertiles, Banba a su se spécialiser dans l'agriculture et l'élevage.

Re: Les vacances continuent

Messagepar Vrass Rannveig » 09 Mai 2013, 19:23

Si j'étais visiblement doué pour réconforter les gens par mes gestes, Benedikt l'était davantage par les mots. Rapidement, Jake s'était tourné vers lui, probablement parce qu'il voyait en lui quelqu'un de semblable et qui avait vécu récemment un peu la même situation. Il ne parlait pas beaucoup cependant, mais je voyais qu'il écoutait. Ce genre de décision n'est pas facile à prendre, et je venais donc poser ma main sur son épaule - il s'affaissa légèrement sous mon poids sur le coup - avant de lui sourire

«Tu as le temps d'y réfléchir, je peux venir te chercher n'importe quand. Comme je te l'ai dit, lorsque tu auras pris ta décision, envoie moi un Flabo et je viendrai te récupérer pour aller dans les Ghettos. En attendant, j'irai voir le Doc pour lui parler de toi et préparer ta chambre!»

Toujours pas un mot, mais il semblait plutôt rassuré et il s'inclina un peu avant de réajuster la couverture sur le dos de la jument avant de se préparer à sortir. Il semblait plus serein désormais
«Merci... c'est gentil.» - malgré tout, je n'aimais pas beaucoup la façon dont il me regardait, cet air un peu trop admiratif et appuyé, aussi je détournais les yeux avant de me préparer à sortir
- «De rien. J'attends donc ton message.» - il rougit sur le coup, probablement qu'il avait compris que j'avais interprété son regard avant de se tourner vers Benedikt et lui sourire à son tour en attendant qu'il me suive. Je préférais prendre quelques pas d'avance pour rejoindre la chambre, puis une fois sur place, je m'allongeais de tout mon long sur le dos, fixant le lit en me demandant si c'est vraiment une bonne idée. Est-ce que Jake va pas squatter trop souvent chez nous dans l'espoir de me voir ou peut être mettre son grain de sel entre Benedikt et moi? Je ne sais pas vraiment, je ressens un truc qui me chiffonne dans cette histoire.

Il se fait tard de toute manière, et demain on va à Ohime Quinah. Peut être que le fait de m'éloigner un peu et changer d'air nous fera du bien! Et puis... ça pourrait être pas mal de voir pour des montures en fait. Ça fait un moment que j'ai un billet qui me permet d'avoir ma propre monture, il est temps de m'en occuper. J'ai toujours voulu avoir un hiéras. Après, je sais qu'il me faudra probablement tout un tas d'accessoires afin de l'apprivoiser car ce sont de vraies saletés ces bestioles. J'en parlerai au gosse, on pourra ensuite partir à Ohime Quinah en volant, ça pourrait lui plaire au gosse... sauf s'il veut se prendre une monture lui aussi.

Je me mettais à bâiller longuement avant de me redresser pour retirer mes chaussures et me déshabiller pour la nuit, je ne sais pas encore si je vais faire long feu, mais j'ai le sentiment que le gosse va être encore d'humeur câline après l'épisode avec Jake! La bonne nouvelle, c'est que quoi qu'il arrive, je ne dois pas porter l'odeur de ce môme sur moi grace au tatouage de l'hibiscus. Je retire donc mes vêtements de façon à me retrouver en caleçon avant de me tourner vers le botaniste avec un léger sourire et m'approcher de lui

«T'as vraiment trop bon cœur...» - ramenant doucement mes mains sur sa mâchoire, je viens souder mes lèvres aux siennes pendant quelques secondes délicieuses, histoire de tâter la température sur le reste de la soirée ou du moins le début de la nuit.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Les vacances continuent

Messagepar Benedikt » 10 Mai 2013, 00:18

Benedikt secoua la tête, un peu gêné, lorsqu'il recula histoire de respirer.
« J'ai été élevé comme ça. » - Ce n'était pas tout à fait vrai ; de nombreux gamins de l'orphelinat de St Bart n'auraient pas fait la même chose. Mais le botaniste se laissait facilement avoir par les sentiments et était immensément influençable enfant, laissant l'éducation de l'orphelinat rester bien ancrée chez lui – sa manière de parler n'en était qu'une preuve -. Ces deux facteurs avaient bien joué dans son caractère actuel.
« C'est un défaut ? » demanda-t-il soudain. « Tu as dit... tout à l'heure... que tu aimais le fait que je vois du bon partout et que je sois... trop gentil ? Mais... Tu dis ça... comme si c'était un défaut. » Benedikt se tut un instant, parce que réfléchir en parlant était apparemment une mauvaise idée étant donnée que ces phrases s'en trouvait découpées en petits morceaux.
« Tu ne crois pas qu'il y a du bon partout ? Je veux dire, il y a déjà assez de choses injustes qui existent pour essayer d'en faire disparaître certaines, mais en général, il y a toujours au moins une bonne chose à trouver. En tout cas, c'est ce que je pense. Mais ça, ça vient peut-être aussi de mes années à l'orphelinat, je ne sais pas... Tu fais aussi pleins de choses de ce genre ! »

Laissant tomber rapidement ses réflexions au profit de la torpeur qui l'envahissait, Benedikt se déshabilla, laissant ses vêtements un peu partout sur son chemin comme à son habitude, puis repoussa le tatoueur doucement pour qu'il retombe au lit.
« En parlant de bonnes choses, j'en vois une... » fit-il remarquer avec un sourire en coin un peu las, avant de se mettre à bailler comme Vrass lui avait donné envie. Cela allait être difficile d'avoir la même énergie que tout à l'heure, vu sa fatigue qui semblait être partagée par le tatoueur, même si le voir en sous-vêtements donnait toujours l'occasion d'avoir des idées baladeuses. « Hmmm, mais je ne te promets rien... »
Le botaniste s'étala dans le lit aux côtés du tatoueur, ses caresses et les siennes trop paresseuses pour les maintenir éveillés trop longtemps et agissant plutôt comme les doigts de Morphée. Benedikt n'eut pas vraiment la conscience de s’apercevoir quand il s'endormit, mais leurs activités précédentes de la soirée les avait heureusement bien assez satisfait pour la nuit entière. Et demain, avec la promesse d'Ohime Quinah, il y avait de beaux rêves à faire.

* * * * * * *

Ce ne fut pas seulement la nuit entière que le botaniste clama pour dû, d'ailleurs, car le lendemain matin, il dormait encore comme un loir à une heure où d'habitude, il était déjà en train d'embêter Vrass d'une manière ou d'une autre – plus ou moins agréable, aussi - pour le réveiller. Il n'était pas si tard, mais le soleil était déjà levé, et la seule raison qui expliquait que la lumière n'avait pas réveillé le botaniste - malgré qu'elle s'infiltre dans la chambre entière avec une insistance qui annonçait du beau temps - était que Benedikt était encore bien enfoui sous les couvertures. Apparemment, avoir accès à un peu d'air frais était une option refusable pour le botaniste, et la seule chose qu'on pouvait observer pour le moment était quelques boucles brunes contrastants avec les draps clairs.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Les vacances continuent

Messagepar Vrass Rannveig » 10 Mai 2013, 02:03

«Tu n'as pas connu Windrakk pour penser une telle chose. Crois moi, il arrive qu'il n'y ait que du mauvais.» - je ramenais ma main sur sa joue pour l'embrasser avant de frotter le bout de mon nez contre le sien en souriant - «mais ça ne veut pas dire que ce mal est éternel, les gens peuvent changer je suppose, s'ils sont bien guidés.»

J'en étais un bon exemple, moi qui refusais de me caser avec qui que ce soit, qui refusait de passer plus d'une nuit avec la même personne, je ne savais même plus depuis quand je restais avec lui. Plusieurs mois en tout cas. Je l'entraînais doucement vers le lit alors qu'il se déshabillait progressivement, mais l'un comme l'autre étions quand même trop fatigué pour nous amuser davantage, et je l'accueillais donc simplement dans mes bras, appréciant quelques caresses très simples avant qu'on ne finisse simplement par s'endormir. Le malaise laissé par Jake s'était très vite dissipé dans mon esprit, je suppose que de toute manière, même s'il cherche à me remettre dans son lit, je n'ai pas de raison d'y retourner et il ne pourra certainement pas m'y obliger.

Le lendemain matin, ce fut la lumière du jour qui me réveilla, mais j'étais surpris de ne pas avoir une petite puce en train de sauter partout autour de moi afin de me tirer du lit pour qu'on file à Ohime Quinah! Au lieu de ça, je voyais seulement une touffe de cheveux dépasser d'une montagne de couvertures au point que je me demandais s'il n'allait pas étouffer là dessous. Malgré tout, je ne voulais pas le réveiller aussi je roulais sur le côté de manière à l'enlacer de mes bras avant de fermer les yeux et me rendormir.

Seulement au bout d'un moment, je commençais à avoir chaud, entre sa chaleur corporelle et les couvertures, la température montait vite malgré la fraîcheur de la saison. Aussi, je commençais à me faire un peu joueur, cherchant à démêler le véritable sac de nœuds qu'il avait créé pour réussir enfin à me glisser contre lui. C'est que les draps nous séparaient jusqu'à maintenant! Je laissais mes mains se faire un peu joueuses jusqu'à ce que je sois assuré qu'il ne dorme plus et je roulais de manière à me retrouver au-dessus de lui. Après quelques baisers doux sur sa peau, je soupirais d'aise avant de plonger mon regard dans le sien

«Et bien alors? On a joué les marmottes aujourd'hui?» - j'aurais pu lui porter le petit déjeuner au lit, c'est vrai que ce n'est pas vraiment mon genre ces attentions, mais d'un autre côté, autant qu'on aille manger et qu'on parte directement... d'ailleurs, j'en venais à mon idée d'hier au passage - «je pensais à un truc... j'ai un client qui m'avait refilé un bon pour obtenir une monture gratuite en animalerie... ça te dit pas qu'on aille à Ohime Quinah à dos de hiéras par exemple? L'animalerie de Banba est l'une des meilleures il paraît...»

Bon, le hiéras, ça lui fera peut être peur, mais je suis sûr qu'avec les bons accessoires, je dois pouvoir en faire un petit agneau!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Les vacances continuent

Messagepar Benedikt » 10 Mai 2013, 03:52

« MmmmmhhHhhhhm... »
Benedikt s'étira et se frotta les yeux, laissant les mains et les lèvres baladeuses du tatoueur le sortir du sommeil peu à peu. La question de Vrass, pratiquement rhétorique, ne lui fit gagner qu'un autre murmure qui pouvait servir autant de non que de oui. La deuxième eut une plus de succès, parce qu'elle nécessitait une véritable réponse construite, grammaticalement et syntaxiquement parlant.
« Tu veux dire... Tout les deux dessus ? Les hiéras, c'est un peu des sales- » Un énorme bâillement l'arrêta. « -ales bêtes, non ? »

En plus, ça n'était rien qu'un gros oiseau, finalement, et les oiseaux, ce n'était pas vraiment le truc préféré de Benedikt. En revanche, ça avait quand même l'avantage de voler. Et ça, c'était très très intéressant. Le botaniste n'avait jamais eu l'occasion de se promener dans les airs, et couplé à Ohime Quinah, ce n'était plus qu'une journée emballée dans du papier cadeau brillant et du ruban.
« Non, attends, il va voler... Si, ce serait super... Si tu me gardes avec toi pendant le voyage, je veux bien... » Benedikt passa sa main le long du visage du tatoueur pour l'amener vers lui et l'embrasser. Difficile d'imaginer qu'il lui arriverait quoique ce soit dans les bras du tatoueur, et puis finalement, ce n'était pas dans l'intérêt de Sayah de tuer bêtement deux personnes dont l'une un de ses meilleurs clients, et les deux travaillant pour lui comme commerçant.

Après quelques caresses ouatées, le botaniste consentit à sortir de sa torpeur et à libérer Vrass de son humeur affectueuse qui était en train de se transformer en quelque chose d'un peu plus fort au fur et à mesure. Il se redressa, s'étira à nouveau et alla s'asperger le visage d'eau fraîche histoire de se changer les idées et de s'éclairer les idées. Puis revint s'asseoir au bout du lit.
« Je suppose qu'on ne devrait pas partir trop tard, non ? Il n'est pas très tôt, quand même, j'ai l'impression... D'habitude, je ne dors pas autant... Mais je fais pleins de rêves bizarres, en ce moment... Tu as faim ? » Sous-entendu, moi oui, beaucoup ; mais ça, Benedikt n'avait pas besoin de dire vu la protestation sonore de son ventre qui suivit. Tiens, est-ce qu'ils pourraient faire jouer la carte Vrass auprès de Jake pour avoir de la bonne cuisine comme ils voulaient ? Le gamin avait l'air de le porter en très haute estime, il n'aurait peut-être pas le courage de refuser le meilleur pour son winghox favori. Enfin, il fallait voir s'il n'allait pas demander des choses en échange ! Ooooh, il n'oserait pas.
Tout à ses réflexions par encore tout à fait nettes, Benedikt releva la tête de sa recherche de vêtements propres pour regarder Vrass.
« Hé, il fait très chaud, là-bas, je ne devrais pas mettre des vêtements trop épais... J'ai pensé à ça, avant de partir... Mais... » Mais Benedikt n'avait pas l'habitude de se promener en débardeur comme le faisait le tatoueur, et cela ne lui serait jamais venu à l'esprit d'en porter lorsqu'il avait encore ses ailes.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Les vacances continuent

Messagepar Vrass Rannveig » 10 Mai 2013, 10:05

C'est agréable ce genre de réveil non? Même si bon, le matin c'est pas toujours l'idéal, on a souvent une haleine de chacal et une horrible envie de se vider la vessie. Si bien qu'on finit par calmer un peu nos ardeurs pour se lever! Je profite justement qu'il aille se laver un peu le visage pour me rendre dans la salle de bain et utiliser le pot de chambre, me débarbouiller aussi les mains et le visage et revenir dans la pièce.

C'est clair qu'on va devoir y aller rapidement, et je sens justement que je vais regretter de ne plus avoir mon tatouage du flocon.
«On prend le petit déj' et on file à l'animalerie. Quoi qu'il faudrait qu'on passe chez Sayah avant, il a une sorte d'ombrelle qui permet de rester au frais quand on est dessous, je vais voir s'il peut pas nous bricoler des sortes de capuches qui auraient le même effet»

Ou des casquettes, mais sur le hiéras, ça risque d'être compliqué, alors qu'une capuche qui peut s'accrocher à n'importe quel t-shirt, ça pourrait être pas mal. Ou même carrément une veste qui garde au frais après tout. Enfin, évidemment qu'une fois dans les airs, je le garderai contre moi, j'ai pas envie qu'il tombe évidemment! Cependant, un petit truc me chiffonne et je m'approche pour poser ma main sur sa joue et plonger un regard à la fois songeur et inquiet dans le sien
«Tu fais des rêves bizarres tu dis? De quel genre?» - s'il se fait avaler par un proteus encore, c'est pas bien grave, n'importe qui fait ce genre de cauchemars, mais s'il rêve d'éléphants roses par contre, je vais me poser des questions.

Je m'approchais de mon pantalon pour le remettre, puis un débardeur et je rangeais soigneusement le reste de nos affaires pour pouvoir enfiler mes chaussures et on était prêts à descendre. On s'installait à une table, seulement contrairement à Benedikt, je ne comptais pas sur le ptit pour avoir un super repas, de toute manière, l'aubergiste m'aime bien! Enfin je croyais... je te la vois débouler à toute vitesse jusqu'à moi, les mains sur les hanches avec le ton qui monte bien trop haut pour que ça me plaise!

«C'est quoi ces histoires?? Jake m'a dit que tu voulais l'emmener dans le Sud avec toi???» - ouuuh que ça va pas me plaire ça! Je commence à soupirer avant de me lever, si elle veut me faire une scène devant ses clients, je m'en fous, c'est son problème, pas le mien. Elle ne semble nullement intimidée par le fait que je fasse au moins deux têtes de plus qu'elle - sans les cornes - et me regarde toujours avec ses yeux noirs
- «Déjà, c'est pas moi qui veux l'emmener là bas, c'est lui qui m'a demandé de l'emmener!»
- «N'importe quoi! Un trouillard comme lui? Tu veux me faire croire que c'est lui qui veut partir à l'aventure comme ça sur un coup de tête?»
- «Et bien oui!! Tu le disais toi-même, ce ptit a besoin de devenir un homme, et visiblement, c'est pas en restant dans les jupons de sa mère qu'il va y arriver!»


SBAF!

Ma tête n'avait cependant pas bougé alors que je me prenais une claque magistrale de la dame. Elle avait du prendre de l'élan pourtant afin d'y parvenir mais je n'avais pas bougé d'un poil, surtout que je l'ai vue venir de toute manière
«Ça va mieux?» - elle semblait se décomposer peu à peu, comprenant qu'elle avait fait une connerie phénoménale en me foutant une baffe à moi! Elle a de la chance que je frappe pas les femmes sinon elle se serait déjà pris un coup de tête dans la tronche, mais le regard que j'avais ne devait pas du tout la rassurer. Elle finit par fondre en larmes, ramenant ses mains sur son visage pour se dissimuler
- «Mon... bébé...»

Et là sérieusement, je me tournais vers Benedikt, l'air d'en avoir franchement ma claque! Dans quelle histoire il nous a embarqués bordel?

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Les vacances continuent

Messagepar Benedikt » 10 Mai 2013, 13:41

« Ah, mais ça va pas ?! »
Benedikt se précipita vers Vrass pour vérifier qu'il n'avait rien après la claque monumentale qu'il s'était prise, mais hé, c'était un winghox et il était résistant. La preuve parce que ce n'était pas ça qui l'avait fait bouger d'un poil. En revanche, on ne pouvait pas faire mieux pour mettre le botaniste en rogne. Autant aurait-il essayé de consoler l'aubergiste si elle n'avait pas fait l'erreur de frapper et d'engueuler son winghox, autant à présent, la voir pleurer son désespoir n'allait pas l'émouvoir plus que ça. Même s'il n'eut qu'un regard penaud et désolé pour Vrass lorsqu'il intercepta le sien clairement accusateur. Oui, tout ça, c'était sa faute... Il se retourna sur l'aubergiste pour s'empêcher de culpabiliser.

« Si vous voulez vous en prendre à quelqu'un, ce sera à moi, parce que c'était mon idée ! Mais votre bébé, il n'est pas obligé d'accepter vu qu'on ne le force à rien, et croyez-moi, je n'ai pas eu cette idée tout seul, je dirais même qu'il l'a très fortement inspiré. Et il est parfaitement capable de prendre des décisions pour lui-même, à cet âge, il me semble ! »
Les bras croisés contre lui, le botaniste s'était planté devant elle. Malgré son air fiéraud, il fallait avouer quand même qu'il espérait qu'elle n'allait pas non plus lui balancer une claque du même genre, parce qu'il allait morfler un peu plus, très probablement. Elle faisait la même taille que lui, mais en terme de largeur, elle le battait très largement.
« Vous pensez qu'il se débrouilleras comment quand il n'y aura plus personne pour veiller sur lui ? S'il vient avec nous, on s'en occupera, mais vous vous plaignez qu'il faut qu'il devienne un homme et puis maintenant vous faîtes comme s'il avait trois ans, faut savoir. »

« Il sera hébergé chez un ami de Vrass et on sera là pour l'aider, je ne vois pas ce que vous pouvez espérer de plus pour l'envol de ce gamin. À son âge, j'avais déjà fait la moitié de Païlandune, à pieds et seul, et ça doit être quelque chose dans le même genre pour Vrass ! Au lieu de vous scandaliser, vous feriez mieux de réfléchir à ce qui peut faire son bonheur. »
Ah, c'est sûr, la réaction de l'aubergiste, Benedikt ne l'avait pas du tout prévu. La gérante de l'orphelinat n'avait que trop l'habitude de voir ses protégés s'en aller pour piquer des colères pareilles quand il était parti. Elle n'avait pas été très enthousiaste, c'est sûr, parce qu'il était plus jeune que d'autres quand il avait pris cette décision, et qu'il ne donnait pas l'air non plus de pouvoir se débrouiller tout seul, mais elle n'avait laissé que des conseils et des demandes de promesses.
Tout le monde savait l'indépendance qu'on pouvait prendre en grandissant, non ? Pourquoi s'énerver comme ça ? Le botaniste avait du mal à comprendre, par manque d'expérience.
« Si vous pensez qu'il n'est pas encore capable de s'occuper de ses propres affaires, alors j'aimerais entendre une seule bonne raison qui le prouve. »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Les vacances continuent

Messagepar Vrass Rannveig » 11 Mai 2013, 01:18

Décidément, à savoir lequel des deux protège l'autre! En tout cas, Benedikt ne semblait clairement pas apprécier qu'on me frappe, surtout qu'il devait se douter que face à elle, je n'aurais pas répliqué. C'est une règle chez moi, je ne frappe pas les femmes, quoi que j'avais fait une exception pour la folle dingue lors du tournoi des hiéras. Mais une winghox, c'est pas la même chose, surtout une tarée qui se fout pas mal de savoir qu'en temps normal, elle devrait la fermer devant un mâle. Un des combats les plus violents que j'ai eu à mener, et pourtant j'ai foutu un coup de tête à un bison.

Benedikt s'était levé pour faire la morale à l'aubergiste, se fichant pas mal des clients - et de toute façon, elle avait un peu terni sa réputation en me foutant une baffe devant tout le monde.
«C'est dangereux là bas... il va se....»
- «Ce n'est pas plus dangereux que Guttenvald. Ni même que toute autre ville du Nord où il serait allé seul.»
- elle leva les yeux vers moi, profondément peinée à l'idée de perdre son fils et je soupirais en me rasseyant - «là bas, il ne sera pas seul, et au fond, ce n'est pas si loin que ça de Banba. Tu pourras lui envoyer régulièrement des messages par Flabo, ils arrivent là bas...» - du moins dans les ghettos. Je doute qu'ils arrivent dans la Basse Ville, les gars doivent pas les laisser passer aux postes frontières - «et il ne sera pas seul. L'ami qui s'occupera de lui est guérisseur, c'est un vieil homme très gentil qui m'a appris à vivre là bas, il saura prendre soin de lui.»
- «Tu me le promets?»
- «Je te promets qu'il prendra soin de lui. Mais je ne peux pas te promettre qu'il ne lui arrivera rien! Mais tu dois bien être consciente qu'il peut très bien être blessé en restant ici aussi. Un coup de sabot mal placé...»


Je ne voulais pas faire de promesses que je n'étais pas sur de pouvoir tenir. Un accident peut arriver n'importe où, que ce soit dans les ghettos ou ici, mais elle ne disait rien et hocha de la tête avant de se pencher pour m'enlacer par le cou
«Pardon de t'avoir frappé...» - puis elle se redressa pour sourire doucement à Benedikt - «je ne m'attendais pas à ce que tu aies des amis, tu sais? Enfin des amis hommes. Je me suis toujours dit que tu devais être un solitaire, que les autres te voyaient forcément comme un rival...»

Euh oui, elle n'a pas tort sur ce point
«Disons que ça dépend des gens. Benedikt et moi sommes trop différents pour être rivaux.»
- «Oui, je vois... vous êtes un gentil garçon... merci.»


Je souriais doucement avant de me tourner vers le gosse, appréciant que l'orage soit passé
«Allez... je vous sers quoi pour le petit déjeuner? Tu veux toujours de bons œufs brouillés et du lard?»
- «Oui, s'il te plait...»
- «Et pour vous?»


Je laissais Benedikt choisir ce qu'il voudrait manger, autant prendre des forces, car ensuite on irait à l'animalerie, ou d'abord chez Sayah, je ne sais pas trop. Oui, le lézard d'abord, autant s'en débarrasser tout de suite.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Les vacances continuent

Messagepar Benedikt » 11 Mai 2013, 15:38

Benedikt apprécia autant que Vrass que la colère maternelle passe aussi rapidement, et en fut finalement presque étonné. Il s'attendait plus ou moins à se faire insulter, mais il semblait que la pauvre aubergiste avait seulement un peu de mal à imaginer que son fils allait partir. C'était vrai qu'il n'était pas rare que les enfants de Banba ne partent que lorsqu'ils se mariaient, elle imaginait peut-être l'avoir avec elle bien plus longtemps.
Au moins, elle s'était excusé auprès de Vrass, ce qui calma aussitôt la rancœur du botaniste et le fit même peut-être un peu culpabiliser.

« Est-ce que vous auriez des pommes ? » demanda-t-il en plus de son habituelle tasse de thé, à défaut de savoir quoi dire après les paroles du tatoueur. Sa dernière remarque l'avait fait sourire, c'était vrai qu'ils étaient trop différents pour être rivaux, mais la situation faisait bien que cela n'avait aucune importance, maintenant. Le botaniste n'était pas du genre à s’inquiéter de ce genre de choses, de toutes manières, et en ce qui concernait d'attirer l'attention des femmes, la question était réglé depuis un bon moment. Et puis l'expérience lui avait appris qu'être jaloux n'était pas souvent une bonne idée dans son cas.

Grignotant et sirotant sa tasse avec enthousiasme, surtout que ça n'arrivait pas si souvent qu'il avait le plaisir de savourer une tasse de thé jusqu'à la fin - cela laissait présager peut-être une bonne journée ? -, Benedikt attendit que Vrass finisse son petit-déjeuner en rêvassant à ce qu'il allait faire, jusqu'à ce qu'ils ne décide de retourner à l'étage récupérer leurs affaires. Le botaniste s'arrêta pourtant sur le chemin, un peu indécis, et retourna voir l'aubergiste juste avant qu'elle ne reparte en cuisine.
« On veillera sur Jake autant qu'on le peut, je vous le promet. Il pourra venir vous voir, le voyage est un peu long, mais ce n'est pas difficile de le faire. Et il pourra toujours vous envoyer des lettres. Et puis... ce n'est pas sûr qu'il accepte, il a du temps pour y réfléchir. » déclara-t-il dans l'espoir de la rassurer en partie.
Puis s'enfuit plus ou moins pour rejoindre le tatoueur qui l'attendait.
« On va à l'animalerie directement ? »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Les vacances continuent

Messagepar Vrass Rannveig » 12 Mai 2013, 01:15

=================================
La suite ici
=================================

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Précédente

Retourner vers Banba et ses champs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron